Marc Caisso

Les nouvelles mobilités douces s’invitent dans les rues de Lyon

Les nouvelles mobilités douces s’invitent dans les rues de Lyon

Moderne, tournée vers l’avenir et sensible aux problématiques écologiques, la ville de Lyon place la mobilité douce au cœur de ses actions. Entre tests à grande échelle, journées dédiées et mise en place dans le quotidien, les Lyonnais peuvent profiter de nombreuses possibilités pour découvrir le concept de mobilité urbaine et apprivoiser les différents véhicules que sont la trottinette électrique, la gyroroue ou encore la draisienne électrique... Les professionnels sont également de plus en plus nombreux à proposer ces engins à l’essai, à la vente ou à la location, comme Wattmob, qui vient de s’installer à Lyon.

Les moyens de déplacement doux valorisés au cœur de la ville

Voilà longtemps que la ville de Lyon met tout en œuvre pour développer une mobilité urbaine qui respecte l’environnement, non polluante et accessible à tous. C’est ainsi qu’en 2005 arrivaient les Vélo’v, ces vélos que tout un chacun pouvait et peut encore louer à une borne pour un déplacement plus ou moins long. En 2019, Lyon compte désormais 350 stations de Vélo’v à travers toute la ville et Villeurbanne. Lyon prévoit de continuer sur sa lancée et annonce quarante nouvelles stations d’ici 2020. Les vélos sont disponibles tous les jours et à toute heure. À terme, les Vélo’v sont voués à être remplacés par des vélos électriques, comme l’a annoncé Pierre Soulard, responsable du service mobilité urbaine à la Métropole de Lyon.

Nouveauté qui s’inscrit dans la même optique que le Vélo’v, Lyon propose désormais un service de location de trottinette électrique. Pour plus de liberté d’utilisation, le système passe par une application sur smartphone et non par des bornes fixes. Le recours à la trottinette électrique se fait ainsi à la demande, pour un maximum de mobilité.

De grands événements en matière de mobilité douce

Pour être aussi efficace dans sa mise en œuvre de mobilité douce, Lyon se fait le centre de divers événements destinés à populariser ce type de mobilité. C’est ainsi que la ville met en place chaque année une journée de la mobilité. En 2019, elle avait lieu le 14 septembre. L’occasion pour les Lyonnais et tous les gens de passage de découvrir les différents véhicules urbains qui s’offrent désormais à eux et apparaissent parfois encore comme peu familiers, à l’image de :

  • La trottinette électrique ;
  • La gyroroue ;
  • La draisienne électrique ;
  • L’hoverboard...

Des circuits sécurisés et de nombreux professionnels permettent à chacun de prendre ses marques avec les différentes conduites proposées. Des efforts qui ont été salués en juin 2015, lorsque la ville de Lyon a été sacrée capitale de la mobilité électrique.

Lyon, une ville innovante dans la mobilité douce

À Lyon, mobilité douce va de pair avec technologie. La ville fait ainsi partie de nombreux programmes destinés à innover, tester et imaginer de nouveaux moyens de mobilité urbaine pratique et respectueuse de l’environnement. En septembre 2019, Lyon entrait ainsi dans le projet aVenir, acceptant de devenir un lieu d’expérimentation pendant trois ans, en s’intéressant notamment aux bornes de recharge électrique.

Lyon se révèle donc une ville particulièrement accueillante pour tous les acteurs de la mobilité douce. Spécialisé dans les petits véhicules urbains électriques, Wattmob, le magasin d’éco-mobilité à Lyon, est un nouveau venu qui compte bien participer à l’évolution de la ville. Passionné de trottinette, son fondateur Sébastien Royer a à cœur de proposer des solutions électriques adaptées à tous. Des essais sont naturellement possibles afin de se familiariser avec les engins et de choisir celui avec lequel on se sent le plus à l’aise. On peut également se rendre à ce magasin de trottinette électrique lyonnais pour l’entretien de son véhicule et profiter de conseils d’experts.